TOP 3 conseils d’un serial investisseur pour investir intelligemment

Ce milliardaire vous donne 3 conseils BIZARRES

Aujourd’hui je souhaite vous parler d’un investisseur hors pair :

Il s’agit de Chris Sacca. Pour vous donner une idée de son talent, il a été l’un des premiers à placer son argent dans Twitter, Uber, Instagram ou encore Kickstarter.

Autant vous dire qu’il vit aujourd’hui avec une immense fortune estimée à 1 milliard de dollars… de quoi vivre le restant de ses jours tranquillement, à l’abri du besoin 🌴.

Nous n’allons pas retracer son parcours dans ce mail, mais découvrir 3 conseils qu’il a donnés par l’intermédiaire de Tim Ferriss dans son livre “Les Outils des Géants”.

Si vous souhaitez développer des revenus complémentaires, alors ça devrait vous intéresser grandement !

Commençons par son premier conseil :

1.Assister à autant de réunions de haut niveau que possible

Il explique qu’il est important d’assister au plus de réunions possible (y compris celles où vous n’avez pas été invités !). Vous devez absolument prendre des notes sur ce que vous apprenez et que vous devez vous renseigner au maximum sur le domaine qui vous intéresse.

Comment appliquer ce conseil pour vous ?

Très simplement, au lieu de chercher des réunions, vous pourriez stocker les mails que je vous envoie sur votre boîte mail dans un dossier spécifique. Du coup, vous auriez une multitude de conseils au même endroit pour continuer à apprendre comment générer facilement des revenus sur Internet. Vous pourriez également lire des livres ou visionner des formations vidéo.

Et surtout, vous pourriez avoir un carnet dans lequel vous écrivez chaque conseil ou phrase qui vous apprend quelque chose. Plus le temps passera, et plus votre cahier 📝 sera rempli des meilleurs conseils que vous aurez vus, ce qui a une valeur inestimable !

Passons au deuxième conseil :

2.Quand les choses se corsent, pensez : “Ce soir, je serai dans mon lit”.

Ce conseil est assez bizarre, mais je vais vous expliquer son origine.

En 2009, pendant une course à vélo au profit d’une oeuvre de bienfaisance, Chris souffrait pendant tout le parcours… la course était très longue et surtout très difficile. Et à chaque coup de pédale, il se disait “ce soir, je serai dans mon lit” 🛏️.

En faisant ça, il faisait passer un message à son cerveau : la souffrance était temporaire et bientôt ce serait fini.

Comment appliquer ce conseil ?

 

Vous n’aurez aucune souffrance physique à créer des revenus complémentaires sur internet, je vous rassure. Par contre, il se peut que vous ayez des difficultés. Parfois, vous aurez du mal à créer votre offre commerciale, à trouver un partenaire, des clients, etc.

Mais rappelez-vous de cette phrase : quoi qu’il arrive, ce soir vous serez dans votre lit. Et vous pourrez continuer demain. N’abandonnez pas votre projet. Car après l’effort, vous pourriez encaisser 413€ en plus tous les mois pour commencer.

Enfin…

3.Les bonnes histoires battent toujours une bonne feuille de calcul

Selon lui, vous ne devez pas oublier que nous sommes tous des êtres humains qui marchent aux émotions. Que vous soyez en train de lever des fonds, d’argumenter votre offre commerciale ou encore de vendre votre entreprise, ce sera votre histoire qui fera la différence.

Il est très important de raconter pourquoi vous proposez votre offre commerciale. Expliquer les difficultés que vous avez rencontrées pour la mettre en place. Le parcours difficile que vous avez traversé. Pourquoi vous avez décidé de vous lancer alors que vous étiez salarié.

Bref. Vous devez parler aux émotions de vos potentiels clients. Ce ne sont pas des robots ! 👨‍👩‍👦‍👦

C’est maintenant à votre tour de passer à l’action…

Et de réaliser vos premières ventes !

 

👉 À RETENIR : Chris Sacca nous dévoile 3 conseils très intéressants. Ainsi, vous devriez apprendre le plus possible sur le domaine dans lequel vous souhaitez vous lancer. Ensuite, ne pas abandonner quoi qu’il arrive. Et enfin, raconter de belles histoires plutôt que de vous attacher uniquement aux caractéristiques de votre offre commerciale.