Pour bon nombre de personnes, devenir riche est une quête difficile à atteindre, surtout dans ce monde capitaliste où les riches deviennent encore plus riches et les pauvres, encore plus pauvres. Pour Robert Kiyosaki, un entrepreneur américain spécialisé dans le développement personnel, cette façon de penser est tout fait inadmissible, car tout le monde peut devenir riche, quel que soit son statut social. Pour cela, il suffit d’apprendre à devenir plus intelligent financièrement. L’intelligence financière s’apprend et se cultive !

L’intelligence financière : c’est quoi exactement ?

L’intelligence financière est la capacité à résoudre des problèmes d’argent afin d’éviter les conséquences graves que cela peut engendrer à terme. Selon Robert Kiyosaki, pour devenir riche, il faut avant toute chose trouver une solution à son problème financier, c’est-à-dire régler le problème et non rester dans cette situation et vivre à crédit tout au long de sa vie. Cela ne sert à rien de cumuler des dettes, pour ensuite devenir encore plus pauvre et même atteindre la faillite.

L’intelligence financière, c’est la capacité à s’en sortir financièrement et à s’enrichir, peu importe la situation. Il faut savoir que les règles de l’argent ont changé profondément depuis 1971, lorsque le président américain Nixon a proclamé la suspension de la convertibilité du dollar en or. Depuis, le pouvoir d’achat des Américains a nettement baissé, ce qui a favorisé l’endettement.

Encore aujourd’hui, la situation ne s’est pas améliorée et la plupart des personnes s’engouffrent dans le cercle vicieux de la dette. Alors qu’auparavant, économiser de l’argent et éviter les crédits étaient la base même de l’équilibre financier, désormais on incite les gens à emprunter pour acquérir des actifs, qui vont prendre de la valeur et générer du cash-flow, pour ensuite rembourser avec des devises à moindre valeur à cause de l’inflation.

Pour l’entrepreneur américain, il est crucial d’apprendre le fonctionnement de ces nouvelles règles de l’argent et de s’en servir pour s’enrichir. L’intelligence financière est la clé de la réussite, à l’ère du nouveau capitalisme.

Intelligence financière : Comment la développer ? -  Robert Kiyosaki

Travailler pour apprendre à gagner davantage d’argent

Selon Robert Kiyosaki, 5 QI financiers doivent être développés pour accroître son intelligence financière. Le QI financier 1 est justement de travailler pour apprendre à gagner davantage d’argent. Il ne s’agit pas ici de travailler pour avoir de l’argent, mais pour en avoir davantage. Cela passe incontestablement par l’acquisition d’une expérience sur le terrain, quitte à être sous-payé. Une fois l’expérience acquise, il vous sera plus facile de gagner davantage d’argent et de vous enrichir.

En cours de route, il se peut qu’il y ait des obstacles, alors il ne faut surtout pas abandonner. Pour arriver jusqu’au bout et avoir une tranquillité financière pérenne, le mot « abandonner » ne devrait pas faire partie de votre vocabulaire. D’après l’entrepreneur, il faut se relever en cas d’échec et trouver une solution à tous les obstacles qui se présenteront devant vous, car c’est justement en apprenant à résoudre les problèmes qu’on développe son QI financier 1.

De même, il ne faut jamais s’en tenir à un seul défi ou à un seul objectif et rester dans son confort. Après un défi relevé, il faut en relever un autre, et ainsi de suite. Notons que plus les problèmes sont complexes et que vous arrivez les résoudre, plus cela vous enrichit. Et il ne s’agit pas uniquement de vos problèmes, mais aussi ceux des autres. Pour développer son intelligence financière, il faut acquérir ce QI financier 1.

Protéger son argent des différents prédateurs existants

Pour Robert Kiyosaki, ce ne sont pas les prédateurs qui manquent sur cette planète, à commencer par l’État. Les prédateurs dont l’entrepreneur parle ici, ce sont tous ceux qui en veulent à votre argent.

Pour éviter cela, vous devez apprendre à développer votre QI 2, notamment en apprenant à protéger votre argent. Essayez de minimiser au maximum la part que vous reversez à l’État. Cela ne signifie pas que vous ne devez pas payer vos impôts. Vous devez payer vos impôts puisque le service public est important, mais réduisez au maximum vos achats. Sachez que pour chaque article mis en vente, il y a toujours une part qui va à l’État.

Par ailleurs, faites également attention aux faux experts qui vous font payer très cher leurs services. L’entrepreneur américain y inclut les conseillers financiers et les courtiers, qui n’ont aucune compétence réelle en investissement. Au lieu de faire appel à ces types de professionnels, il faut apprendre à gérer son argent, tout en s’entourant de comptables, de fiscalistes et d’avocats.

Si vous arrivez à conserver la majeure partie de vos revenus, il vous sera plus facile d’épargner et de vous constituer un capital, et donc de vous enrichir. Si vous apprenez à développer votre QI financier 2, le chemin qui vous mènera au succès sera moins parsemé d’embûches.

Intelligence financière : Comment la développer ? -  Robert Kiyosaki

Bien gérer son argent

Supposons que vous êtes un expert dès lors qu’il s’agit de gagner davantage d’argent et de le conserver, mais que vous ne savez pas gérer votre argent. Êtes-vous intelligent financièrement ou non ? La réponse est négative. Pour espérer devenir riche, il faut bien savoir gérer son argent et cela s’apprend en développant son QI financier 3.

Selon Robert Kiyosaki, un excédent budgétaire se construit par des dépenses, c’est-à-dire que pour avoir des revenus supplémentaires et devenir riche, il faut dépenser pour acquérir des actifs (épargne, investissements, formations, salle de sport, etc.).

En fonction de vos dépenses, vous pourrez facilement, ou non, devenir riche. Si au lieu d’investir, vous dépensez majoritairement votre argent dans des biens de consommation, il est évident que vous ne deviendrez pas riche de sitôt. Si en revanche, vous priorisez l’acquisition d’actifs, vos revenus se multiplieront rapidement et vous serez riche en peu de temps.

N’hésitez pas à dépenser pour vous enrichir, même si vous faites face à des difficultés financières. Bon nombre de personnes ont tendance à réduire leurs dépenses lorsqu’elles font face à des soucis d’argent. Pour se sortir de cette situation, il est clair que ce n’est pas la bonne méthode. Il faut au contraire dépenser dans des actifs afin que ceux-ci génèrent des revenus, quitte à contracter des prêts. Dans cette situation, c’est une bonne dette car il s’agit d’emprunter pour financer un actif et non un passif.

Prenons également l’exemple d’une société en difficulté financière qui, au lieu de réduire ses dépenses, devrait beaucoup investir en marketing pour augmenter les ventes.

L’acquisition d’actifs est une priorité, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faille négliger les dépenses courantes et les choses qu’on aimerait acheter pour se faire plaisir, telles qu’une voiture. Au contraire, il est préconisé de maintenir son niveau de vie, même si on se trouve dans une situation difficile.

Vous avez envie d’acheter une belle voiture ? Vous pouvez le faire, mais assurez-vous de l’acheter avec les revenus que vous avez acquis en investissant dans un actif. Avec cette méthode, vous pourrez non seulement augmenter vos revenus, mais aussi agrandir votre patrimoine intelligemment. Savoir bien gérer son argent est une forme d’intelligence financière.

Faire fructifier son argent

D’après l’entrepreneur américain, il est indispensable d’améliorer son intelligence financière, notamment son QI financier 4, pour faire fructifier son argent. Il faut apprendre à contrôler ses investissements et à utiliser au mieux la puissance du levier financier.

Puisque désormais, il est financièrement plus intelligent d’emprunter pour acquérir des actifs plutôt que d’épargner, il faut être capable d’investir par soi-même et éviter de faire appel à de faux experts. C’est justement pour cela qu’il est important de cultiver son intelligence financière.

Beaucoup de personnes placent leur argent dans des fonds de placement diversifiés en raison de leur manque d’éducation financière. Elles ne savent pas qu’en effectuant des placements diversifiés, les rendements sont dérisoires et qu’il n’y a pas de sécurité financière, car elles n’ont pas de contrôle sur leurs investissements.

Si, au lieu d’opter pour la diversification, vous choisissez d’investir dans l’immobilier locatif, vous pourrez non seulement avoir d’excellents rendements, mais vous pourrez aussi minimiser l’impact des fluctuations du marché sur vos investissements.

Contrairement à l’investissement en bourse, l’investissement immobilier locatif est plus sécuritaire, car le rendement n’est pas lié à une spéculation sur la valeur que prendra le bien dans le futur, mais à votre capacité à augmenter vos revenus et à diminuer vos charges. Bref, vous avez le contrôle sur votre investissement et le rendement dépend de vous.

Pour avoir un meilleur rendement, vous devez augmenter vos revenus et diminuer vos charges. Vous pourrez, d’une part, rendre la propriété attrayante en apportant des améliorations et augmenter le loyer, et d’autre part, minimiser autant que possible les dépenses en achetant sous le prix du marché.

Intelligence financière : Comment la développer ? -  Robert Kiyosaki

Selon l’entrepreneur, c’est votre capacité à gérer votre investissement qui vous permettra de faire fructifier votre argent, notamment votre capacité à augmenter le rendement et à diminuer les risques. Si vous êtes un bon investisseur, vous n’éprouverez aucune difficulté à faire fructifier votre argent et à devenir riche. Notons qu’être un bon investisseur, c’est savoir bien gérer son argent et son investissement : obtenir le bon financement, trouver les bons partenaires, progresser lentement et viser toujours plus haut.

Si vous arrivez à développer votre QI financier 4, vous serez en mesure d’exercer un réel contrôle sur vos investissements et recourir au levier financier (le crédit). Sachez que le levier financier peut être votre précieux allié pour vous enrichir plus rapidement, si vous avez une réelle maîtrise de votre investissement.

Au final, en empruntant et en usant de techniques efficaces pour augmenter le rendement, c’est la banque qui va financer l’achat du bien, ce sont les locataires qui vont se charger de les rembourser, et c’est vous qui acquérez le bien immobilier. Cela ne sert à rien de diversifier les investissements si vous êtes un bon investisseur. Pour Robert Kiyosaki, il existe trois types d’investisseurs, à savoir ceux qui investissent pour un flux de trésorerie, ceux qui investissent pour un gain en capital et ceux qui investissent pour les deux.

La première catégorie d’investisseur investit pour s’assurer un revenu et épargner. Ce type d’investissement n’est pas réellement intéressant, dans la mesure où il n’y a pas de sécurité financière. De plus, le rendement est trop faible.

La deuxième catégorie d’investisseur investit pour acheter, puis revendre plus cher. C’est le cas de l’investissement en bourse. Pour ce type d’investissement, le hasard joue un rôle majeur et peut ne pas être en faveur de l’investisseur. Ce dernier n’a pas alors le contrôle total de son investissement et il n’y a pas non plus de sécurité financière.

La troisième catégorie d’investisseur est la plus intelligente financièrement, car elle investit à la fois pour réaliser un gain de capital et un flux de trésorerie. L’investissement immobilier locatif répond à ces deux critères. L’investisseur possède le contrôle de son investissement, a la possibilité de recourir à la puissance du levier financier et ne dépend pas des fluctuations du marché.

Améliorer son information financière

Il s’agit ici d’apprendre à comprendre, à analyser et à donner un sens à l’information financière. Pour y arriver, il faut développer son QI financier 5, notamment en s’informant. À l’ère où l’information est très accessible, il ne s’agit plus d’une obligation, mais d’un devoir.

Grâce au web 2.0, l’information est accessible, gratuite et abondante. Il faut alors apprendre à gérer cette surabondance d’informations et savoir les utiliser correctement. Pour chaque information, il ne faut pas hésiter à se poser toutes les questions nécessaires, notamment sur sa pertinence, sa crédibilité, sa véracité et son fondement. Il faut s’assurer qu’elle est un fait et non une opinion, avant de pouvoir l’utiliser correctement.

Selon Robert Kiyosaki, avant de prendre une quelconque décision, il est conseillé de privilégier les faits plutôt que les opinions des autres. Mieux vaut toujours s’appuyer sur une donnée physiquement vérifiable pour éviter les mauvaises surprises.

Savoir analyser les informations est une forme d’intelligence financière, car cela permet d’anticiper la hausse ou la baisse d’un marché, mais aussi de définir des cycles et des tendances.

L’intelligence financière est vitale, car nous vivons dans l’ère du nouveau capitalisme. Pour pouvoir être riche, il faut user de toutes les stratégies nécessaires et ne jamais abandonner. Il ne faut compter que sur soi-même et sur notre capacité à s’en sortir financièrement. Oui, on est tous capables de faire face à n’importe quel problème financier et de s’enrichir, si on développe notre intelligence financière.