Ne pas se surestimer ni se sous-estimer

Je ne me suis pas trompé depuis 1961, date à laquelle j’ai pensé avoir commis une erreur.

Cette citation de Bob Hudson, un politique américain, résume parfaitement le thème de l’article d’aujourd’hui.

Est-ce que vous avez déjà vu des émissions de concours de chant ? 🎤

Sans doute.

Mais est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi certains se présentaient comme candidats alors qu’ils chantaient mal ?

Vous savez, ceux qui font des millions de vues sur YouTube dans les bêtisiers…

Ils ne savent pas chanter… mais pensent réellement être des chanteurs de talent.

Ça peut vous paraître bizarre, pourtant ils sont victimes d’un syndrome qui nous touche tous.

C’est celui de la tendance à la surestimation 🦠.

Nous avons en nous une tendance à surestimer nos propres capacités. Surtout si nous n’avons qu’une expérience limitée du domaine en question.

Et cela nous donne un avantage intéressant : nous augmentons nos chances d’essayer quelque chose de nouveau.

Cela explique également pourquoi certains novices dans leur domaine réalisent des choses incroyables…

Pour l’anecdote, nous pouvons citer Steve Wozniak, le cofondateur d’Apple:

  • Il n’avait jamais construit d’ordinateur.
  • Il n’avait jamais créé d’entreprise.
  • Il n’avait aucune idée de ce qu’il était en train de faire

Et pourtant, il a créé l’entreprise incroyable qu’est Apple aujourd’hui. C’est 55,2 milliards de dollars de bénéfice en 2019 💸.

Mais cette tendance à la surestimation a un inconvénient majeur : elle peut amener des individus à se faire des illusions pouvant leur coûter cher.

Cette notion a été étudiée en détail par David Dunning et Justin Kruger, deux psychologues de la Cornell University. Ainsi, ils expliquent qu’il y a 4 types de comportements :

  1. Les individus incompétents ont tendance à surestimer leur propre niveau de compétence.

  2. Les individus incompétents ne reconnaissent pas les compétences réelles des autres.

  3. Les individus incompétents ne reconnaissent pas l’ampleur de leur insuffisance.

  4. S’ils sont amenés à améliorer considérablement leur propre niveau de compétence, les individus incompétents peuvent reconnaître qu’ils manquaient de compétence.

Autrement dit, les personnes incompétentes n’ont pas l’impression de l’être. Car elles en savent tellement peu dans le domaine en question qu’elles sont incapables de se rendre compte qu’elles en savent peu.

Pour l’anecdote, pensez aux conversations dans les bars ou dans les salons de coiffure.

Vous y rencontrez des experts en économie et en politique internationale qui n’ont pas connaissance de ne pas savoir grand chose sur ce sujet.

Nous en arrivons à vous.

Vous souhaitez développer des revenus complémentaires.

Et donc vous lisez chaque jour ces mails que je vous envoie. Vous apprenez de plus en plus d’informations.

Et cela vous donne un sentiment bizarre : vous êtes “consciemment incompétent” comme l’explique David Dunning.

Vous développez vos compétences. Et comme vous commencez à comprendre comment faire pour gagner de l’argent en ligne, vous comprenez que vous devez continuer d’apprendre pour y arriver.

Du coup vous devenez un peu moins confiant en vos capacités.

Et ce sentiment s’effacera petit à petit quand vous aurez suffisamment de connaissances.

En êtes-vous déjà à ce stade ?

Alors le conseil pour arriver au bout de votre projet est simple.

Remettez en cause vos connaissances. Apprenez sans cesse. Testez les choses que je vous recommande dans ces mails. Passez à l’action tout simplement.

C’est en faisant comme cela que votre projet se réalisera et que vous pourrez encaisser sur votre compte bancaire 742€, 1 241€ et même 2 468€ en plus par mois. 💰

C’est maintenant à votre tour de passer à l’action…

Et de réaliser vos premières ventes !

 

👉 À RETENIR : Vous êtes victime aujourd’hui de la tendance à la surestimation. Au départ, vous n’avez pas conscience que vous n’êtes pas compétent dans le domaine en question. Puis, une fois que vous commencez à apprendre des choses, vous vous rendez compte qu’il reste encore un long chemin. Et c’est seulement en apprenant davantage que vous deviendrez quelqu’un de compétent tout en ayant confiance en vous. En un mot : passez à l’action !