D’après le Baromètre National du Bonheur au Travail, près de 50% des Français souffrent de stress et de fatigue sur leur lieu de travail. 26% d’entre eux s’ennuient carrément, tandis que 44% des salariés ne portent aucun intérêt à leurs tâches. Ce n’est donc pas une surprise si 24% des travailleurs doivent faire face au burn-out. Nous sommes d’ailleurs nombreux à nous poser la question : « Est-il possible de vivre sans être forcé de travailler ? ». La réponse est oui, il existe des solutions passives qui permettent de générer des revenus automatiquement. Bien évidemment, il faut appliquer les bonnes astuces et prévoir un petit investissement.

Devenir rentier : une activité particulièrement rémunératrice

Si le statut de rentier est très envié, beaucoup hésitent à se lancer, car ils ne disposent pas de capitaux importants pour ce genre d’activité. Pourtant, ce ne sont pas les solutions de rémunération qui manquent, surtout si l’on souhaite se lancer dans un business en ligne. Ainsi, en misant sur un actif stable, il est tout à fait possible de générer des gains passifs moyens de 8 voire 10% par an. Avec ce taux très avantageux, vous pouvez vous permettre des retraits de 5%.

Devenir rentier requiert un certain sens des affaires, car même s’il s’agit d’investir une petite somme en bourse, il faut analyser les solutions qui s’offrent à vous. De ce fait, si vous prévoyez d’investir dans un portefeuille boursier, prenez le temps d’évaluer les actions les plus rentables et dont les taux de retrait appliqués vous permettront de vivre confortablement.

L’immobilier : un investissement très rentable

De nombreux rentiers génèrent confortablement des revenus automatiques grâce à l’immobilier. Sachez tout de même qu’en investissant dans l’immobilier, votre capital doit offrir un rendement de plus de 14%. Il est donc essentiel d’acquérir des biens qui ne requièrent pas de dépenses supplémentaires. En devenant rentier dans l’immobilier, vous bénéficiez de nombreux avantages dont la possibilité de céder vos positions dans l’immédiat.

En revanche, les impôts et les taxes perçus dépendront de la valeur de votre bien, ainsi que de votre rente. Et si l’immobilier séduit de moins en moins les rentiers, c’est parce que les solutions de réinvestissements sont moindres. Ajoutez-y une pléiade de codes auxquels il faudra se conformer. Ainsi, si vous avez décidé de devenir rentier dans l’immobilier, nous vous conseillons d’étudier au préalable la rentabilité de votre projet. Quant aux solutions de financement, vous pouvez toujours vous tourner vers un organisme de crédit et bénéficier ainsi d’un délai de remboursement sur le long terme.

Rappel concernant les règles de confidentialité de Google Résultats de recherche Résultats Web Comment vivre sans travailler

Devenir rentier : comment estimer le montant du capital à investir ?

En devenant rentier, sachez qu’un petit investissement pourrait vous rapporter gros. Pour optimiser ses gains, il est préférable d’exercer cette activité sur le web. À titre d’exemple, si vous comptez retirer 30 000 € par an, le montant de votre capital devra être de 500 000 €, au minimum. Comme nous le savons, le taux de retrait moyen par an est de 4, voire 6% du capital investi.

Créer un blog et le monétiser

Le blogging figure parmi les activités qui permettent de générer des revenus automatiques. Mieux encore, vous n’aurez pas besoin d’investir des sommes importantes pour pouvoir vivre de votre blog. Mais avant de pouvoir toucher une rémunération, il faudra y consacrer du temps afin de construire une certaine réputation sur le web. N’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux, à poster des commentaires, bref, tous les moyens sont bons pour promouvoir votre site web. Le but étant de générer un trafic régulier, afin de susciter l’intérêt des annonceurs, et des moteurs de recherche. En effet, le blogueur se rémunère grâce aux commissions générées par les liens sponsorisés ou les bannières publicitaires intégrées dans son blog. Les articles sponsorisés sont ainsi rémunérateurs, permettant de générer des revenus réguliers.

À l’instar de n’importe quel site web, le recours à l’affiliation est requis pour monétiser un blog. En pratique, des liens vers les produits affiliés sont intégrés dans les posts. Le blogueur pourra ainsi toucher une commission pour chaque vente générée. Seulement, pour pouvoir vivre de son blog, il faut maîtriser les techniques de référencement et de communication. Quelques stratégies marketing savamment utilisées seront un atout considérable. Par ailleurs, en vous formant à l’utilisation des logiciels pratiques, vous n’aurez pas à quérir les services d’un informaticien.

Vivre sans travailler grâce aux crypto-monnaies

Les crypto-monnaies sont des monnaies alternatives et qui ont le vent en poupe. Beaucoup n’hésitent pas à investir une petite somme pour tester la rentabilité de cette activité. Toutefois, un équipement informatique performant vous sera indispensable pour vous lancer dans le minage. Les masternodes vous permettront également de cumuler des tokens et des monnaies virtuelles. Ces dernières seront systématiquement vendues ou échangées.

Si à première vue, la crypto-monnaie semble la solution idéale pour générer des revenus sans avoir à bouger le petit doigt, il ne faut pas oublier que c’est un marché très volatil. De ce fait, il faut miser sur des monnaies virtuelles relativement stables. Et si le marché de la crypto-monnaie séduit autant, c’est certainement parce qu’il vous permettra de générer des revenus sur le long terme.

Le dropshipping, un business en ligne très en vogue

Le concept de dropshipping est un mode de vente qui consiste à commercialiser des produits sur une marketplace. C’est ce côté pratique qui en fait un concept très avantageux. En effet, nul besoin de constituer un stock de produits, puisque c’est le fournisseur qui se chargera de l’expédition des commandes. Le revendeur percevra des bénéfices ou des commissions pour chaque vente réalisée par son intermédiaire. Les coûts de fonctionnement sont moindres et en sus, vous pouvez compter sur un BFR négatif.

Pour réussir dans le dropshipping, il convient de collaborer avec des grossistes fiables. L’idéal serait d’entrer en contact avec les fabricants, afin de disposer d’une grande diversité de références. Il faudra bien sûr négocier un délai de paiement très avantageux (30 voire 60 jours) afin que vous puissiez encaisser tranquillement les paiements.

Toutefois, le dropshipping présente certains risques, notamment au niveau de la qualité des produits. Pour y remédier, privilégiez les fournisseurs reconnus, qui vous permettront d’assurer la satisfaction de vos clients.

dropshipping pour vivre sans travailler

Devenir coach en ligne

Grâce à internet, de nouveaux métiers ont vu le jour, comme c’est le cas du coaching en ligne. Le concept est souvent basé sur des conseils en développement personnel, mais les champs d’action sont plus larges que ça (coach sportif, coach de vie, etc.). En usant de stratégies de communication efficaces, le coach peut toucher une très large audience et créer des partenariats commerciaux très intéressants. Les annonceurs voudront également vous proposer des affiliations afin de mieux promouvoir leurs produits.

Se lancer dans le coaching en ligne requiert des bases solides en informatique. Tout au moins, vous devez maîtriser l’utilisation des logiciels basiques qui vous permettront de poster des vidéos en ligne, de créer un blog et d’y intégrer des liens affiliés. N’oubliez pas que la concurrence est rude, alors n’hésitez pas à diversifier vos conseils en coaching d’entreprise, coaching sportif, etc. Le coaching amoureux est lui aussi particulièrement sollicité, et les conseils sont prodigués en ligne, par téléphone ou par e-mail.

Pour accumuler un maximum d’audience, le coach a recours aux techniques de marketing en ligne éprouvées. Très naturellement, il participe aux groupes de discussion et intègre les forums. Les campagnes de netlinking basées sur des mots clés pertinents permettent aussi de se faire une réputation en ligne. De votre côté, n’hésitez pas à apporter votre contribution à l’édition de magazines ou de blogs. Mieux encore, vous pouvez poster des articles sur votre blog et y ajouter les témoignages de vos clients.

Vendre une formation sur le web

Créer un business en ligne avec un petit investissement est tout à fait possible. Il vous suffit de trouver le « bon filon » et de l’exploiter au maximum. Vous pouvez notamment vendre des e-books ou des cours en ligne afin de générer des revenus complémentaires. Seulement, pour vendre des formations sur le web, il faudra tout mettre en œuvre pour qu’elles soient accessibles facilement et à tout moment. Dans ce sens, privilégiez les formations téléchargeables, moyennant une inscription ou un abonnement au préalable.

Cette activité vous permettra de travailler de manière autonome et en fonction de vos disponibilités. Vous n’aurez pas à subir les contraintes de temps, puisqu’une fois que le système est bien en place, il génère de l’argent automatiquement. Pour ce faire, votre formation et toutes les données doivent être stockées sur un serveur d’hébergement. En d’autres termes, les fichiers seront visibles et accessibles par les internautes. Ces derniers passent commande et pourront télécharger librement les e-books.

Le grand avantage des business en ligne, c’est certainement le fait qu’il n’y a pas besoin d’être physiquement présent pour faire de l’argent. De plus, les contraintes sont moindres et, quelle que soit votre situation, vous pouvez démarrer votre business et générer des revenus conséquents, sur le long terme. Ainsi, si vous avez décidé de vendre des formations, il vous faudra simplement disposer de l’équipement nécessaire, à savoir : un ordinateur et une connexion internet. Assurez-vous aussi de disposer des connaissances nécessaires en traitement de texte, une création d’images et en techniques d’hébergement.

Par ailleurs, il ne suffit pas de mettre la formation en ligne et d’attendre que les clients affluent, ce serait beaucoup trop facile… Évidemment, il faudra user des bonnes techniques promotionnelles pour faire connaître votre produit. Il s’agit, entre autres, de poster des messages sur les réseaux sociaux, d’envoyer des mails aux clients potentiels ou encore de poster de petites vidéos sur YouTube.

Pour être sûr que votre formation connaisse le succès, misez sur un contenu de qualité : clair, simple et concis. Les phrases doivent être fluides et compréhensibles dès la première lecture. Si vous avez des doutes, faites relire les articles par une personne tierce qui pourra donner son avis objectif. Lorsque le contenu est bien élaboré, pensez à y intégrer des images ou des graphiques explicites qui inciteront les lecteurs à consulter votre e-book.

N’oubliez pas que les images ou animations choisies doivent refléter le contenu de votre formation. C’est comme la couverture d’un livre, plus elle est attrayante, plus on a envie de lire l’histoire. Avec du temps et beaucoup de pratique, qui sait ? Vous pourrez devenir un formateur influent et incontournable sur le web !

gagner de l'argent et vivre sans travailler

En bonus

Si vraiment le fait d’avoir un travail classique ne vous plait pas, vous pouvez vivre volontairement avec le RSA et vous former à des activités qui vous passionnent. De nombreuses personnes ont du mal à s’adapter aux codes et aux contraintes d’une entreprise. Le plus important, c’est le fait que vous puissiez développer une activité qui soit conforme à vos ambitions.

Alors, à moins de gagner au Loto, il n’est pas possible de s’enrichir du jour au lendemain sans un minimum de travail. Vous pouvez notamment vous constituer un patrimoine immobilier locatif ou investir et toucher les intérêts de vos placements. Vous pouvez très bien gagner votre vie en tant que rentier, mais là encore, il faut de la persévérance et beaucoup de chance. Misez sur les activités lucratives et qui ne présentent pas de gros risques, comme les sources de revenus passifs : affiliation sur le web, placements, location de votre logement à temps partiel… Certains réalisent également pas mal d’économies grâce au covoiturage ou en revendant de vieux objets usagés. Sachez que pour réussir dans une activité, il faut :

  • Une bonne dose de patience
  • Beaucoup de motivation
  • Un travail constant

Dans tous les cas, travailler à son compte offre de nombreux avantages, pour ne citer que la maîtrise de son emploi du temps. Profitez de vos temps libres pour jardiner, pour vous occuper de vos proches ou pour improviser un petit voyage, puisque vous pourrez travailler n’importe où. Vous pouvez également en profiter pour défendre de nobles causes ou tout simplement vous mettre à la musique. N’oubliez pas de vous investir dans une activité qui vous passionne, puisque vos revenus passifs vous laissent du temps libre !