Entre les cours, les révisions, les concours, les courses, les factures, les sorties… la vie d’un étudiant n’est pas de tout repos. Pourtant, galérer n’est pas une obligation : avec ou sans aides des parents ou de l’Etat, gagner de l’argent sans devoir abandonner les études peut être une nécessité. Outre les petits jobs bien connus, travailler en ligne s’avère plutôt lucratif. Cette option présente de nombreux avantages et convient très bien aux étudiants qui souhaitent générer des revenus automatiques, sans bouger de chez eux.

Les petits jobs étudiant

Le secteur des services à la personne connaît une très forte demande. Vous pouvez consulter les annonces via les plateformes dédiées. Vous y trouverez notamment des missions de jardinage ou de bricolage. Sinon, de nombreux étudiants gagnent de l’argent en assurant le ménage chez des particuliers, en faisant du babysitting ou du pet sitting. Les rémunérations sont raisonnables, et il gagner plus en accumulant les heures de travail. Bien évidemment, cela requiert une bonne organisation, car le temps consacré aux petits boulots ne doit pas empiéter sur les heures de cours : le baby-sitting peut être une bonne option par exemple si vous avez la garde d’un enfant calme qu’il faut simplement mettre au lit.

Travailler dans la restauration

Le fait de travailler comme commis de cuisine ou comme serveur vous permettra aussi de gagner quelques centaines d’euros par mois, souvent au black et en période estivale, en particulier si vous habitez sur la côte. Il faudra tout de même s’attendre à un rythme très soutenu, car vous aurez à travailler le soir, les jours fériés et les week-ends. Si vous avez un bon contact, les pourboires vous permettront d’arrondir un peu les fins de mois.

Démarcher dans la rue

La distribution de flyers ou de prospectus est certainement le job étudiant le plus classique. Cette activité requiert tout de même une bonne dose d’endurance et de courage. C’est aussi le cas lorsqu’il faut aller au-devant des passants pour leur poser des questions, dans le cadre d’un sondage ou d’enquêtes consommateur. Ceux qui souhaitent acquérir un peu d’expertise pourront aussi animer un stand durant les foires, les expositions… Donc, n’hésitez pas à « toquer aux portes » des sociétés spécialisées dans le marketing.

Soutien scolaire

Dispenser des heures de soutien scolaire vous permettra d’arrondir vos fins de mois. Cette option présente de nombreux avantages, car les horaires sont flexibles et cela se passe souvent au domicile du jeune. Pour trouver des élèves, vous pouvez commencer à placer de petites annonces sur les sites dédiés ou auprès des commerces de votre quartier. Ciblez les collégiens, informez les professeurs qui se chargeront de relayer l’information auprès de ceux qui rencontrent des difficultés. Autrement, vous pouvez trouver des élèves en vous inscrivant auprès d’un organisme dédié aux soutiens scolaires. Les démarches seront facilitées, car c’est l’organisme qui vous recommandera auprès des élèves.

etudiant gagner de argent

Créer et monétiser son blog

Le blogging figure également parmi les activités lucratives qui permettent d’allier le travail et les cours. Avec des thèmes bien choisis et une bonne audience, votre blog générera de l’argent, encore faut-il savoir le monétiser.

La publicité au clic

La publicité au clic permet de générer des revenus grâce à votre blog. Le concept est quasiment similaire à l’affiliation : des liens publicitaires ou des bannières seront insérés sur votre blog et pour chaque clic, vous gagnerez de l’argent. Pour optimiser les gains, il suffit de multiplier les publicités. Il faudra tout de même privilégier les publicités qui se rapportent à la thématique de votre blog et disposer d’un bon trafic.

L’article sponsorisé

Pour monétiser un blog, il y a aussi le recours aux articles sponsorisés. Vous pouvez traiter directement avec les annonceurs ou passer par les plateformes spécialisées. Il ne faut pas oublier que les annonceurs privilégient les blogs qui bénéficient d’une grande visibilité et qui touchent une large audience. Si le vôtre est choisi par un annonceur, ce dernier vous proposera d’écrire un article. Bien évidemment, le thème à aborder, le nombre de mots et les intégrations de liens seront déterminés par l’annonceur. Encore une fois, préférez les propositions de sujets qui sont en accord avec le thème de votre blog afin de ne pas perdre l’audience déjà acquise.

Les abonnements payants

Il existe mille et une façons de générer des revenus automatiques grâce au blogging. C’est le cas des abonnements payants qui consistent à proposer un contenu premium à vos lecteurs. Autrement dit, les sujets traités seront difficilement trouvables en ligne. Donc, pour pouvoir y accéder, les internautes devront souscrire un abonnement à votre blog. Cela demande toutefois une bonne notoriété. Et pour capter l’attention de votre audience, pensez aux tutos ou aux vidéos de formation.

Monétiser sa présence sur les réseaux sociaux

Pour gérer au mieux la vie étudiante et gagner de l’argent à côté, vous pouvez tout simplement monétiser votre présence sur les réseaux sociaux. En effet, de nombreuses marques sont prêtes à payer le prix fort pour placer leurs produits. Bien sûr, pour attirer leur attention, il faudra un compte Instagram, Facebook, Twitter à succès, vous plaçant dans la position d’influenceur. Autrement dit, le nombre de followers et l’engagement de votre communauté est primordial. L’idéal serait de décrocher des partenariats avec de grandes marques, mais les petites marques sont tout autant intéressées.

Créer un site de dropshipping

C’est aussi une activité lucrative que pouvez entreprendre tout en poursuivant vos études. En effet, le concept est basé sur la vente et l’expédition directe. Pour être plus clair, vous créez votre boutique en ligne, vous y proposez des produits. Jusque-là, c’est plutôt simple, sauf que vous n’aurez pas besoin de gérer des stocks de marchandises. Pour toute commande passée via votre site, vous en informez votre fournisseur qui se chargera d’expédier le produit vers le client. Et pour préserver l’identité de votre grossiste, il est conseillé d’opter pour une expédition sans adresse retour, ou indiquez la vôtre.

Pour réussir dans le dropshipping, il faut bien sûr une bonne organisation et gérer les flux financiers. Vous pouvez utiliser les Application Programming Interface ou APIs qui incluent plusieurs fonctionnalités : édition systématique de factures, élaboration des feuilles de TVA et des bons de livraison. Outre le côté technique, le dropshipper devra tisser des partenariats avec des fournisseurs fiables et qui honorent leurs engagements, et se consacrer à son activité.

Comment gagner de l'argent automatiquement ? Les astuces qui marchent

Devenir auto-entrepreneur sur le web

Même en étant étudiant, il est tout à fait possible de se lancer dans l’auto-entreprenariat en ligne. L’avantage c’est que vous pouvez travailler depuis chez vous, aux heures qui vous conviennent. Donc, si vous décidez de vous lancer dans cette aventure, veillez à sélectionner les niches les plus porteuses. Décelez les besoins afin d’y apporter des solutions efficaces ou des produits adaptés, car les activités ne manquent pas : vente de produits sur internet via eBay ou Priceminister, proposer des services aux particuliers, créer des sites pour des événements…

Vous pouvez aussi faire des recherches généalogiques pour le compte de tierces personnes. Devenir auto-entrepreneur du web, c’est aussi manager l’e-reputation des entreprises. Les dirigeants reconnaissent en effet l’importance de l’image de leur société sur le web : le job de community manager est particulièrement attractif. Autrement, vous pouvez vous tourner vers les missions de conseils, vers l’écriture sur internet (traduction, rédaction, relecture…).

Gagner de l’argent grâce aux applis mobiles

Mine de rien, les applis mobiles sont aussi de bons moyens de gagner de l’argent, tout en continuant les études. Vous pouvez commencer par des missions simples. Il s’agira notamment de prendre des photos de produits en magasin, de répondre à de petits questionnaires. Vous serez aussi payés pour tester des produits. En cumulant les petites missions, vous gagnerez certainement assez pour arrondir vos fins de mois.

Le coaching en ligne

Les métiers du web prennent de plus en plus d’ampleur et certains permettent même de vivre confortablement. C’est le cas du coaching en ligne, qui en passant, ne requiert aucun diplôme spécifique. Mais avant de devenir un coach à succès, vous devez d’abord maîtriser les outils du web qui vous permettront de travailler le design de votre site, d’optimiser sa visibilité en ligne et de toucher une large audience. Des connaissances en marketing web et en vente seront aussi indispensables, car vous serez amené à convaincre votre public des avantages de votre programme de coaching ou de votre formation.

Devenir coach en ligne, c’est aussi travailler son image en fonction de l’activité que vous avez choisie. Par exemple, en devenant coach de fitness en ligne, vous devez avoir une allure sportive, svelte… De même, en devenant coach en finance, votre apparence devrait être soignée, porter un costume, etc. Il est important d’afficher une image positive et une grande confiance en soi pour réussir dans le coaching en ligne.

Pour devenir un coach à succès, il faut aussi tenir un blog où vous pourrez développer vos idées. Ajoutez-y un Vlog sur lequel vous posterez régulièrement vos vidéos de formation. Attention, le coaching en ligne requiert du temps et pas mal de travail, car vous devez convaincre un public qui au fur et à mesure adhèrera à vos idées. D’ailleurs, pensez à proposer des formules de coaching à des tarifs abordables : avec le temps, vous pourrez augmenter les tarifs de vos formations ou de vos conseils. Mais pour l’heure, concentrez-vous sur vos idées, sur votre attitude et sur les arguments que vous utiliserez pour convaincre une audience composée d’internautes.