Comment gagner de l’argent avec l’immobilier ? Les pièges à éviter !

L’immobilier est un secteur qui permet de s’enrichir à condition de savoir s’y prendre. Même avec un faible capital initial, vous avez toujours une possibilité d’investissement. Si vous avez envie de savoir comment gagner de l’argent avec l’immobilier, voici quelques méthodes qui pourraient vous intéresser.

Respecter les bonnes pratiques pour investir dans l’immobilier

Pour gagner de l’argent avec l’immobilier, il faut avant tout éviter de commettre des erreurs de débutants. En premier lieu, il faut bien préparer son projet. Acheter un bien immobilier sans savoir s’il sera effectivement rentable est une erreur. Une maison qui trouve difficilement un locataire peut occasionner plus de pertes que de bénéfices.

Ensuite, vous devez être capable de vous forger votre propre opinion. Si vous vous reposez trop sur les avis d’autrui, vous risquez de commettre des erreurs. Ne vous contentez pas de vagues indications quant à un investissement. Si une annonce vous dit qu’un investissement peut vous offrir un rendement de 6 %, assurez-vous que cela est effectivement possible.

Vous devrez par ailleurs garder en tête qu’un investissement immobilier peut mettre beaucoup de temps avant de générer des bénéfices. Patience et persévérance seront de mise. De ce fait, évitez de fixer un loyer trop élevé en vue de précipiter le gain de bénéfices.

négocier un prix d'un bien immobilier

Faire attention aux prix

Avec un loyer trop important, vous risquez de faire fuir les locataires. Votre bien restera vacant sur une longue période alors que vous devez également continuer à le maintenir. Ce qui engendrera de grosses pertes financières sur le long terme. Pensez à ajuster le prix de votre loyer avec celui du voisinage. Il peut être défini en étant un peu en dessous de celui du marché si cela vous permet quand même de cumuler quelques bénéfices.

Si votre bien dispose de certaines qualités et caractéristiques dont le marché a besoin, le loyer peut être légèrement au-dessus de la moyenne. Veillez d’autre part à rester ferme envers vos locataires en ce qui concerne le loyer. Les loyers impayés qui s’accumulent peuvent présenter d’importantes pertes.

Vous devez aussi faire attention au prix auquel vous achetez le bien que vous comptez rentabiliser. De nombreux facteurs peuvent influencer sur la valeur d’un bien. Vous aurez besoin de faire une estimation afin de savoir si le prix qui vous est demandé est juste. Si vous achetez un bien à un prix trop élevé, vous serez obligé de recourir à de mauvaises pratiques telles que l’imposition de loyer excessif pour compenser vos pertes.

comment gagner de l'argent avec l'immobilier ?

Trouver un partenaire pour bien débuter

L’une des raisons qui empêchent une personne de se lancer dans l’immobilier, c’est l’absence de fond à investir. Pourtant, pour percer dans l’immobilier, il n’est pas nécessaire de commencer par un investissement conséquent. L’autre raison c’est le manque de connaissance dans le domaine. Investir dans un secteur inconnu peut entrainer plus de pertes que de bénéfices.

Pour éviter ce genre de problème, il est possible de s’associer à une personne disposant de bonnes connaissances dans le domaine. En vous associant à d’autres investisseurs, vous gagnez de nombreux avantages. Tout d’abord, vos partenaires peuvent trouver pour vous les meilleurs biens dans lesquels il faut investir. Vous n’aurez qu’à apporter votre contribution pour recevoir en retour un bénéfice.

Ensuite, vous pourrez apprendre petit à petit tout ce qu’il faut savoir pour dénicher les meilleures affaires. Il est toutefois important de bien choisir ses collaborateurs. Une mutualisation peut entrainer des conflits si les collaborateurs ne s’entendent pas bien. Il y a même un risque que vous en ressortiez perdant sur tous les plans.

investir à plusieurs dans l'immobilier : crownfunding

Le crowdfunding, l’alternative au partenariat classique

Le crowdfunding est une pratique qui ne se limite pas uniquement à l’immobilier. Il a gagné en popularité depuis quelques années grâce aux avantages qu’il offre. Avec le crowdfunding, les partenaires immobiliers sont bien plus nombreux, ce qui réduit la part de chaque investisseur. Mais les gains restent tangibles et les risques sont minimes.

Le crowdfunding consiste à collecter une certaine somme d’argent auprès de particuliers. La somme totale cumulée servira ensuite à la réalisation d’un programme immobilier. Une fois le programme réalisé, et après une vente, chaque particulier récupère sa part d’investissement, avec un bénéfice. De nombreuses plateformes permettent aux particuliers de participer à un crowdfunding.

En France, il existe trois systèmes différents qui peuvent être utilisés lors d’un crowdfunding. Il y a, par exemple, le montage via une holding ayant des parts dans un SCCV. Avec ce montage, s’il y a une faillite les investisseurs ne sont pas remboursés, mais ils peuvent cesser leurs investissements. Il faudra attendre au moins un an avant de récupérer son capital et la plus-value.

Le crowdfunding peut être attrayant pour un débutant. Mais il faut faire attention avant de s’y lancer, car ce n’est pas un projet sans risque. Par exemple, en cas de faillite d’un projet, un investisseur peut perdre gros. D’autre part, un investisseur n’a presque aucun contrôle sur le capital qu’il a investi d’autant que le marché est devenu plus flou.

investir dans l'immobilier avec airbnb

La location saisonnière, une pratique à la mode

La location saisonnière est tout simplement une pratique qui consiste à louer un logement durant une courte période. Par exemple, pendant la période des vacances, là où les touristes à la recherche d’un hébergement se font nombreux. En faisant appel à des sites spécialisés, vous pouvez mettre votre logement en location pour 40 € la nuit ou plus. Vous gagnerez une somme intéressante en l’espace de quelques semaines.

L’avantage avec cette pratique c’est que vous n’êtes pas obligé de faire un investissement. Il vous suffit de disposer d’une chambre libre dans votre résidence et de la transformer en chambre d’hôte. De plus, le locataire devra payer avant de pouvoir utiliser la chambre, ce qui réduit les problèmes d’impayés. Si vous avez la possibilité d’investir dans un studio, vous pourrez l’améliorer et le rentabiliser.

En faisant une location saisonnière, vous gagnez le statut de loueur meublé professionnel ou non professionnel. C’est un statut qui vous donne accès à quelques avantages fiscaux. Vos revenus peuvent, par exemple, être défiscalisés pendant une longue période. Les biens en meublés peuvent également être exonérés d’impôt sur l’IFI.

Les SCPI et les REIT

Une SCPI ou Société Civile de Placement de Capital est un placement sécurisé dans l’immobilier. En investissant dans une SCPI, vous détenez une part d’un bien et non le bien dans son intégralité. Cela vous permet d’éviter les problèmes liés à la possession d’un bien. C’est une société qui se charge de la gestion du bien ce qui signifie que vous n’avez que peu de frais à payer.

Pour n’importe quel type d’investissement, il existe toujours des risques, mais avec une SCPI, ces derniers sont limités. Parmi les inconvénients, il y a le fait que vos parts sont valorisées selon le marché et non selon votre investissement.

Trois types de SCPI existent et deux d’entre eux possèdent différentes catégories. Il y a le SCPI de rendement qui peut être catégorisé en SCPI diversifiée, de commerce, de bureau, régional et spécialisé. Il y a ensuite les SCPI fiscales divisées en SCPI de déficit foncier, Malraux et Pinel. Et enfin, vous avez les SCPI de plus-value qui sont beaucoup plus rares.

Aux États-Unis, les SCPI sont appelés REIT (Real Estate Investment Trust). Les REIT offrent un rendement bien plus conséquent par rapport aux SCPI. En effet, un REIT possède des avantages fiscaux très importants les obligeant à distribuer 90 % de leurs bénéfices à leurs actionnaires sous forme de dividendes.

quel capital pour investir dans l'immobilier en SCPI

Devenir marchand de biens

Si vous avez envie d’amasser des richesses en toute légalité, et parfois très rapidement, vous pouvez devenir marchand de biens. L’avantage principal avec cette profession c’est l’important bénéfice qui peut être cumulé. L’inconvénient c’est que la moindre erreur est impardonnable, car elle peut occasionner des pertes colossales.

Si vous choisissez cette option, vous aurez besoin d’un important investissement. Il se peut même que vous soyez obligé de vous endetter auprès d’une banque. Si vous faites faillite, vous risquez de perdre gros. Vous n’aurez plus de fond pour travailler, vous ne pourrez plus faire de lever de fond, vous pouvez atterrir sur la liste noire des banques, etc.

Si vous comptez devenir un marchand de biens, vous aurez avant tout besoin d’avoir une certaine passion. Cela vous permettra de prendre goût aux nombreuses obligations auxquelles vous devrez faire face. Vous aurez à faire des prospections, des études de rentabilité, monter un dossier de financement, etc. Vous devrez également collaborer avec les agences immobilières, les maires, les notaires, etc.

Ce n’est qu’après avoir fourni des efforts considérables que vous pourrez tirer un bénéfice. Ce dernier est toutefois assez important pour effacer toutes les peines que vous aurez éventuellement subites. D’ailleurs, c’est le gain qui motive certaines personnes à se lancer dans ce métier.