Pour créer un site web, trois éléments sont essentiels, à savoir un nom de domaine, un système de gestion de contenu et un hébergement web, qui permet entre autres de stocker vos pages et vos articles. Vous avez déjà choisi un nom de domaine pour votre site et un système de gestion de contenu ? Il ne vous reste plus qu’à souscrire à un service d’hébergement web ? Sachez qu’il existe plusieurs types d’hébergements et bon nombre d’hébergeurs. Pour bien choisir votre hébergement web, vous devez prendre en compte certains paramètres, parmi lesquels les ressources allouées à votre hébergement, le support et la sauvegarde fournis par le prestataire… Découvrez dans cet article les principaux critères de choix et quelques hébergeurs réputés.

Les critères de choix à prendre en compte

Selon vos besoins

Avant de choisir un hébergeur, vous devez tout d’abord définir vos besoins pour votre site. C’est uniquement en fonction de cela que vous pourrez avoir une idée de l’hébergement web adapté. À l’instar des systèmes de gestion de contenu, certains hébergements sont en effet plus adaptés que d’autres, si vous prévoyez par exemple de créer un site vitrine pour une entreprise, un site e-commerce ou un blog intégrant des articles, des vidéos et des photos.

Vous devriez également tenir compte de votre capacité à le gérer, notamment si vous avez des compétences en codage et que vous souhaitez assurer la conception de votre site de A à Z, ou si vous êtes novice dans le domaine. Si vous n’avez aucune connaissance particulière dans la création de sites, le système de gestion de contenu WordPress est recommandé. En revanche, si vous prévoyez de créer un site e-commerce pour promouvoir les articles de votre magasin, mieux vaut utiliser PrestaShop. Si vous souhaitez partager uniquement des galeries de photos, Koken sera probablement la meilleure alternative.

Quel que soit le système de gestion de contenu que vous choisissez, ils nécessitent pour la plupart un hébergement qui supporte le langage PHP et la base de données MySQL. À noter que cette dernière est un système de gestion de base de données (formulaires, catalogues en ligne, etc.), figurant parmi les plus utilisés au monde.

Comment choisir un hébergeur web ?

Selon le type d’hébergement adapté

On distingue généralement trois types d’hébergement web : notamment l’hébergement dédié, l’hébergement mutualisé et le serveur cloud.

Avec un hébergement dédié

Vous êtes l’unique utilisateur de votre serveur, ce qui vous permet d’en profiter pleinement. Avec ce type d’hébergement, votre site bénéficiera de meilleures performances. Au niveau du tarif, vous devez toutefois allouer plus de 20 €/mois, en effet, plus les performances sont élevées, plus le prix augmente. Il est à noter que l’hébergement dédié ne garantit pas une disponibilité totale de votre site. Si vous recherchez une disponibilité totale, mieux vaut vous orienter vers un hébergement de très haute disponibilité.

Avec un hébergement mutualisé

Vous n’êtes pas le seul utilisateur de votre serveur, mais vous le partagez avec d’autres. En d’autres termes, vous partagez la mémoire et le processeur de votre serveur avec des centaines de sites. Ce type d’hébergement est plus adapté à un site qui vient d’être créé. Il est largement plus abordable que l’hébergement dédié, mais il offre moins de performance en raison de la colocation de sites.

La consommation de bande passante importante par l’un de ces derniers aura en effet une forte répercussion sur les autres. L’hébergement mutualisé est surtout destiné aux sites récemment créés et qui ont moins d’audience. Si vous devez optimiser régulièrement votre site et qu’il vous faut un hébergement plus puissant, il est préférable de vous tourner vers l’hébergement dédié ou le serveur cloud.

Avec un serveur Cloud

Un serveur virtuel est mis à votre disposition. Celui-ci peut être redimensionné en fonction de vos besoins, parfait si votre site a un trafic très variable. C’est sans nul doute le serveur le plus flexible et le plus onéreux du marché. Il est plus adapté aux sites à fort trafic, contrairement à l’hébergement mutualisé qui convient surtout à un petit blog. À titre d’information, par rapport à un serveur VPS, la différence au niveau des ressources est notable : alors que celles d’un VPS sont limitées à un serveur physique, celles d’un Cloud n’ont pas de limites et peuvent augmenter selon l’évolution de vos besoins.

Avant d’opter pour un hébergement web, renseignez-vous au préalable sur ses avantages et inconvénients pour éviter les mauvaises surprises.

Selon les ressources allouées à votre hébergement web

Il est important d’évaluer au préalable les ressources dont votre site a besoin avant de choisir le type d’hébergement adapté. Quand on parle de ressources, il s’agit généralement du temps d’exécution et de la quantité de mémoire vive alloués à vos scripts.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, pour qu’un site s’affiche rapidement, peu importe son trafic, l’hébergeur lui alloue une certaine puissance. Il est clair que vous aurez besoin de plus de puissance si vous avez un site e-commerce, par rapport à un petit blog personnel. Pour un site e-commerce, non seulement le trafic est très important, mais les produits répertoriés sont aussi très nombreux. C’est une des raisons pour lesquelles il faut être attentif à l’espace disque proposé et à la capacité des bases de données.

N’hésitez pas à vous renseigner sur le support de l’hébergeur pour obtenir toutes les informations nécessaires sur les ressources disponibles. Prenez également en compte la puissance brute du serveur et l’infrastructure réseau de l’hébergeur.

Après avoir évalué les ressources dont vous avez besoin et vous être renseigné sur tous les éléments importants, il ne vous restera plus qu’à choisir l’offre la plus adaptée selon le niveau de performance que requiert votre site, car les hébergeurs web proposent généralement différentes offres.

Pour information, si votre site est bien développé et optimisé, vous n’aurez pas besoin d’un hébergement très puissant. Un hébergement mutualisé est toujours préférable pour un site récent. Si vous optez pour ce type d’hébergement, assurez-vous que l’hébergeur propose une offre évolutive, entre autres vers un cloud ou un serveur VPS.

Selon le support technique et la sauvegarde fournis par l’hébergeur

Le support technique fourni par l’hébergeur est aussi un critère de choix important, surtout pour ceux dont les connaissances techniques en matière de site internet sont limitées. Il est important de pouvoir contacter rapidement l’hébergeur en cas de problème, tant au niveau du serveur que du site.

Ce support est indispensable, entre autres pour activer une technologie requise par une application web ou pour avoir une réponse sur certaines questions techniques. La réputation du support d’un hébergeur est un élément majeur. Les hébergeurs dont les supports sont souvent débordés ne sont pas intéressants, même s’ils figurent parmi les plus réputés. La disponibilité du support et son efficacité sont indispensables.

À l’instar du support technique, il faut s’assurer qu’il y a une sauvegarde régulière. À un moment donné, il se pourrait en effet que vous fassiez des erreurs ou qu’un problème se présente brusquement : seule une sauvegarde vous permettra de revenir à la version antérieure. Certains hébergeurs ne proposent pas de sauvegarde, alors il faut être attentif à cette fonctionnalité de restauration. Même si d’autres moyens permettent de faire un backup de votre site, veillez à ce que l’hébergement de votre choix propose une sauvegarde.

Comment choisir un hébergeur web ?

Selon la fiabilité de l’hébergeur

Bien entendu, il est toujours préférable de se tourner vers un hébergeur fiable. Certes, tous les hébergeurs peuvent subir des pannes d’un moment à l’autre et cela, quelle que soit leur expérience, mais cela ne doit toutefois pas se produire régulièrement. Ceux qui subissent des pannes à répétition, même si ce sont des hébergeurs réputés, ne sont pas fiables. Avant de faire votre choix, renseignez-vous au préalable sur la fiabilité de l’infrastructure, entre autres sur les réseaux sociaux.

Hormis la fiabilité, la sécurité est aussi un point majeur ; il s’agit notamment de la protection de vos données en cas de piratage ou de panne. Assurez-vous que l’hébergeur vous garantit cette protection et qu’il vous propose des services de qualité en matière de sécurité.

Selon l’évolutivité de l’hébergement

Avec l’évolution incessante de la technologie, mieux vaut s’engager avec un hébergeur qui s’investit dans le développement de ses services. Pour savoir si tel ou tel hébergeur web innove constamment, les réseaux sociaux sont infaillibles. La plupart sont en effet très actifs sur les réseaux sociaux et n’hésitent pas à faire savoir à leurs followers les innovations qu’ils apportent à leurs produits. Par rapport aux petits hébergeurs, les gros disposent de plus de ressources pour la recherche et l’innovation. Le maintien et la mise à jour de leur parc de serveurs sont toutefois fastidieux pour ces grandes structures en raison de la taille de ceux-ci.

Mise à part l’évolutivité de l’hébergement, prenez également en compte les possibilités d’intégration. Assurez-vous que l’hébergeur vous propose une solution adaptée, quel que soit le système de gestion de contenu que vous utilisez.

Choisir son hébergement n’est pas toujours facile avec les innombrables hébergeurs qui proposent leurs services sur le web et les différents tarifs qu’ils pratiquent. Pour connaître la fiabilité d’un hébergeur, mieux vaut se renseigner soi-même sur les indicateurs les plus importants, plutôt que de se fier aux tests et comparatifs. Parmi ces indicateurs, figurent la taille de l’espace disque disponible, la protection Anti-DDoS, la sauvegarde journalière des fichiers et bases de données, les certificats SSL gratuits, les ressources allouées aux hébergements web et tous les autres critères précités.

Quelques hébergeurs web réputés

Plusieurs hébergeurs jouissent d’une excellente réputation sur le web, parmi lesquels Infomaniak, PlanetHoster, OVH, 1&1, WP Serveur, 1Hébergement, Hostpapa, o2switch, Hostgator, Bluehost, Siteground et Online.

Infomaniak propose un hébergement à 90 €/an, incluant un trafic mensuel illimité et une capacité de stockage de 60 Go ; tandis que PlanetHoster propose des hébergements mutualisés à partir de 5,99 €/mois, incluant 20 Gb d’espace disque, un trafic illimité et un nom de domaine gratuit.

Utilisé par un grand nombre de plateformes, OVH propose un hébergement à 5 € pour la première formule, incluant une capacité de stockage de 100 Go. Contrairement aux offres susmentionnées, le trafic est cette fois-ci limité. À noter que cette entreprise propose plusieurs offres adaptées à tous les besoins : site e-commerce, site de blog, etc. Également très sollicité, 1&1 est réputé pour ses tarifs très attractifs. Vous pouvez souscrire à un hébergement mutualisé pour seulement 3 €/mois et à un hébergement dédié avec 20 €/mois, incluant 16 Go de RAM et une capacité de stockage de 1 To.

Uniquement dédié à WordPress, WP Serveur pour sa part, assure un hébergement de qualité à partir de 19 €/mois ; tandis que 1Hébergement propose un hébergement web classique dès 3 €. Pour information, ce dernier est géré par l’entreprise Nuxit, basée en France. Cette société est réputée pour ses services dédiés, répartis dans deux domaines (Eco et Pro) et tarifés à partir de 119 €/an, incluant une capacité de stockage de 20 Go et 512 Mo de RAM.

Très réputé sur le marché international, Hostpapa propose un hébergement à partir de 5 €/mois, avec un espace disque illimité ; tandis que la solution Online propose un hébergement mutualisé à partir de 10,30 € par an et un serveur dédié à partir de 12 €/mois.

Il existe bien entendu des hébergements gratuits, mais ils ne sont pas forcément fiables. En optant pour ces hébergements, vous risqueriez de perdre du jour au lendemain vos bases de données ou encore de faire face à différents problèmes. La performance, la disponibilité et la sécurité de votre site ne sont pas garanties avec une solution d’hébergement gratuite, alors mieux vaut opter pour un hébergement payant, mais fiable.

N’hésitez pas à consulter les avis Google et Facebook, le compte Twitter et le blog des hébergeurs pour faire le bon choix. Puisqu’ils sont innombrables, basez-vous tout d’abord sur ceux qui sont réputés pour leurs services de qualité. Contactez-les via leur support pour avoir toutes les informations dont vous avez besoin et faites une comparaison minutieuse de leurs offres. Ensuite, vous pourrez choisir en toute aisance votre hébergement web, selon vos besoins.