Choisir la niche de son business facilement

Ma réponse à la question de Thomas (ça vous concerne directement )

Je souhaite aujourd’hui répondre à une question que m’a envoyé Thomas par email. Elle vous concerne certainement  :

“Bonjour Bastien,

 

Merci pour tes mails quotidiens qui m’aident à gagner ma liberté, je voulais te demander si tu pouvais donner ton avis sur le sujet de l’écologie ou du féminisme par exemple. C’est à la mode en ce moment, est-ce que tu penses qu’on peut gagner de l’argent avec ça ?

 

Merci à toi et continue comme ça !

 

Thomas”

Le sujet est intéressant.

Vous avez peut-être eu la même idée !

Car le raisonnement est logique.

Vous souhaitez développer des revenus complémentaires. Et pour cela, il faut trouver des clients potentiels. Comme ses sujets intéressent de plus en plus de monde, ça ressemble à une bonne idée… 💡

Mais quand on y regarde de plus près… c’est tout le contraire !

Vous devez comprendre quelque chose : devenir un militant ne vous fera PAS gagner d’argent.

Vous pouvez trouver une belle cause à défendre et devenir passionné par celle-ci. Vous auriez même l’impression d’avoir trouvé votre vocation. Mais en réalité, vous devez juger votre idée de business de manière objective.

Il y a un monde d’écart entre une idée intéressante et un business rentable.

Vous devez rester prudent. Et comme le dit Josh Kaufman dans son livre Personal MBA : “il est difficile de changer le monde si vous ne pouvez pas régler vos factures”.

Certaines idées n’auront pas assez de clients potentiels pour vous permettre de gagner de l’argent ❌.

Ce n’est pas pour autant que vous devez les ignorer. Vous pourriez en faire un projet parallèle. Cela vous permettra d’apprendre de nouvelles compétences, d’expérimenter de nouvelles choses et de découvrir des techniques.

Mais vous ne devez pas vous dire que vous comptez dessus pour générer des revenus. Car ce n’est pas le but de ce genre de projets.

Comment juger votre idée ?

C’est une bonne question. Car la frontière peut paraître difficile à voir entre une bonne et une mauvaise idée.

Pour cela, vous pouvez utiliser 5 critères 📝.

Cela vous aidera à ne pas vous tromper :

1.L’urgence

Est-ce que vos clients potentiels ont vraiment besoin de votre offre commerciale ou est-ce qu’ils peuvent patienter ?

Exemple : assister à la première d’un film au cinéma est plus urgent que louer un film sur internet.

2.La taille du marché

Combien de personnes sont prêtes à acheter ce que vous souhaiteriez proposer ?

Exemple : les colliers pour chien intéresseront plus de personnes que les cages à serpent. Notez aussi que le marché du féminisme commence à être imposant, il y a sans doute une carte à jouer.

3.Le prix possible

Quel est le prix le plus élevé qu’un acheteur serait prêt à payer pour ce que vous souhaitez proposer ?

Exemple : un livre se vend pour quelques euros, une formation se vend pour quelques dizaines d’euros.

4.L’originalité de l’offre

Est-ce que votre offre est nouvelle ? Est-ce qu’elle est facilement copiable ?

Exemple : il existe beaucoup de salons de coiffure, mais peu d’agences de voyages spécialisées uniquement pour l’Antarctique.

5.L’investissement initial

Combien allez-vous devoir investir avant d’être prêt à vendre votre produit ou service ?

Exemple : une chaîne YouTube ou un blog sont gratuits, mais louer un local commercial est payant.

 

Vous le voyez, grâce à ces 5 critères vous pourrez évaluer rapidement votre idée afin de vérifier si elle est intéressante ou non.

Gardez bien à l’esprit que vous pouvez investir de votre temps dans des causes qui vous tiennent à coeur : le féminisme, l’écologie, la défense des droits des animaux, etc.

Mais bien souvent, ce ne sont pas des sujets qui vous permettront de gagner de l’argent. Dans tous les cas, utilisez les 5 critères pour trancher votre décision. Il se pourrait que le domaine de votre cause soit très lucratif !

C’est maintenant à votre tour de passer à l’action…

Et de réaliser vos premières ventes !

 

👉 À RETENIR : Il est important d’être objectif quand vous devez choisir une idée de business. Ne choisissez pas des sujets à la mode ou pour lesquels vous militez. Pour éviter cela, n’hésitez pas à utiliser les 5 critères listés dans ce mail pour éviter de faire la moindre erreur.