Ces mecs vendent des FRIGOS aux ESQUIMAUX

 

Connaissez-vous le dicton comme quoi un bon commercial doit être capable de vendre un réfrigérateur à un Esquimau ?

 

Ça vous semble bizarre.

 

Mais le plus intéressant, c’est que c’est relativement simple dans la théorie contrairement à ce que l’on pourrait croire. Car les Inuits qui vivent au-dessus du cercle polaire arctique utilisent des réfrigérateurs pour empêcher leurs aliments de congeler avec les températures très basses du climat ! ❄️

(Concrètement ils utilisent un frigo pour garder leurs aliments au chaud 😂)

 

Le vrai obstacle pour les commerciaux n’est pas de répondre aux attentes des Inuits… mais de les trouver. Parce qu’il faut parcourir des milliers de kilomètres en terrain hostile juste pour attirer leur attention sur cette offre… et si tout va bien réaliser la vente.

 

Comme le disait Jerry Seinfeld, un célèbre comédien américain :

 

“Parfois, les routes moins fréquentées sont moins fréquentées pour une bonne raison.”

 

Cette citation résume parfaitement une notion que vous devez connaître si vous souhaitez générer des revenus complémentaires : l’adressabilité.

 

Elle mesure la facilité avec laquelle vous entrez en contact avec vos clients potentiels :

✔️ Une clientèle adressable peut être contactée rapidement et facilement.

❌ Une clientèle non adressable ne peut être contactée que très difficilement, ou pire, n’est pas réceptive et refuse toute sollicitation.

 

Prenons un exemple : le yoga 🧘‍♀️.

 

C’est un marché très accessible. Il est facile de trouver des endroits où les individus s’intéressent à ce sujet : groupes Facebook, magazines, sites Web, etc. C’est déjà un marché qui pèse 6 milliards d’euros à l’échelle mondiale donc vous pouvez vous lancer dedans les yeux fermés.

 

Par contre, les sujets délicats ont tendance à avoir un marché peu accessible. Si vous prenez une maladie comme la rectocolite hémorragique, il sera difficile de trouver un public intéressé par ce sujet parce que très difficilement trouvable 🤒.

 

Heureusement Internet a amélioré de façon drastique l’adressabilité de nombreux marchés dans lesquels vous allez pouvoir vous lancer… alors que cela n’était pas possible avant.

 

Aujourd’hui les gens n’hésitent pas à se rendre sur les blogs, les forums et même YouTube pour parler de leurs problèmes.

 

Pour reprendre l’exemple de la maladie ci-dessus, une diététicienne en a fait une vidéo sur YouTube pour proposer des solutions aux personnes souffrantes de celle-ci. Elle en profite ensuite pour parler de ses offres payantes… et ça marche !

 

Plus de 8 000 personnes ont visionné cette vidéo, et ce sont TOUTES des personnes intéressées par ce sujet… En même temps, vous ne tapez pas “rectocolite hémorragique” par hasard sur YouTube !

 

Vous devez donc réfléchir sur quels sites vont vos clients potentiels… afin de vous montrer dessus. C’est de cette manière que vous pourrez attirer leur attention sur votre offre. Et donc encaisser vos premiers 1 784€ de revenus complémentaires.

 

C’est maintenant à votre tour de passer à l’action…

Et de réaliser vos premières ventes !

 

👉 À RETENIR : Vous devez vous demander où trouver vos clients potentiels pour pouvoir leur proposer votre offre. Parce que si vous choisissez de faire un blog alors qu’ils préfèrent tous aller sur YouTube, ils ne pourront jamais découvrir ce que vous avez à leur proposer.