🚧 Les 5 objections classiques du client et comment les contourner

Imaginez cette situation, certainement trĂšs proche de la vĂŽtre :

Vous souhaitez développer des revenus complémentaires depuis des mois voire des années.
Grùce aux conseils quotidiens que vous retrouvez dans ces mails, vous avez lancé un petit business en ligne.

FĂ©licitations ! 🏆

Vous avez crĂ©Ă© un programme vidĂ©o de qualitĂ© pour aider chaque homme et femme Ă  perdre du poids aprĂšs 50 ans. Vous savez qu’il peut changer la vie de vos clients s’ils l’appliquent sĂ©rieusement.

Vous y avez mis toute votre Ăąme et toute votre Ă©nergie pour qu’il soit parfait.
C’est mĂȘme avec une certaine fiertĂ© que vous proposez ce programme payant.

Mais 

AprĂšs l’avoir proposĂ© aux personnes qui pourraient ĂȘtre vos clients, vous avez un retour terrible : “Non merci”.

Tout s’écroule autour de vous. 😞
“Pourquoi ? J’ai tout donnĂ© pour crĂ©er ce programme et je sais qu’il est parfait 
 Pourquoi personne ne veut se laisser tenter ?”.

Cet email va vous aider Ă  ne pas vivre cette situation.
D’ailleurs, comme le disent les vendeurs dans leur cĂ©lĂšbre dicton : “La vente commence quand le prospect dit non.”

Dans un premier temps il faut dĂ©jĂ  comprendre qu’il y a toujours une raison derriĂšre le “non” d’un client.

Car il y a un concept clĂ© que vous devez ABSOLUMENT comprendre : vendre, c’est Ă©liminer les barriĂšres Ă  l’achat de votre client. Dans sa tĂȘte, il a 57 raisons de ne pas acheter votre programme, et vous devez rĂ©pondre Ă  chacune d’entre elles pour espĂ©rer encaisser de l’argent.

Analysons pour cela 5 objections classiques qu’un client pourrait vous dire :

1.”Ça coĂ»te trop cher”

En fait, toute dĂ©pense est ressentie par votre client comme une perte. C’est ce que l’on appelle l’aversion au risque ⚠. Ici le client sait qu’il doit se sĂ©parer de quelque chose (= de l’argent) pour obtenir votre produit (= le programme vidĂ©o).

Du coup, vous pourriez ici expliquer Ă  votre client qu’il s’agit d’un investissement en lui et non d’une dĂ©pense. Et vous pourriez lui demander d’imaginer sa vie s’il rĂ©ussissait son objectif. Est-ce que cela vaudrait le prix Ă  payer pour obtenir votre programme ?

2.”Ça ne va pas marcher”

Ici, votre client imagine que votre offre ne va pas tenir toutes ses promesses. Du coup il ne veut pas prendre le risque de tester pour vérifier.

Pour rĂ©pondre Ă  ça, vous pourriez montrer des tĂ©moignages de vos clients qui montrent que cela a fonctionnĂ©. Ou alors vous pourriez montrer que vous ĂȘtes compĂ©tent et c’est pour cette raison que vous leur proposez ça (on parle de vous dans la presse, vous avez un diplĂŽme, etc.).

3.”Ça ne va pas marcher pour moi”

Ici le client est d’accord sur le fait que votre offre peut changer la vie de certaines personnes, mais pas la sienne, car il est diffĂ©rent.

Du coup, vous devez rassurer le client en expliquant que votre offre fonctionne pour tout le monde. Appuyez-vous sur des témoignages, des données scientifiques ou encore des citations de personnes suffisamment connues dans votre domaine pour que cela fonctionne.

(La suite juste en-dessous…)

4.”Je peux attendre”

Ici le client imagine qu’il pourra rĂ©gler son problĂšme plus tard et que cela n’est pas urgent.

Du coup, vous devez faire prendre conscience Ă  votre client de son problĂšme. Il doit le rĂ©soudre rapidement, car il y a des risques. Par exemple, ici le surpoids pour des personnes ĂągĂ©es va les rendre plus vulnĂ©rables aux maladies cardiovasculaires… ce qui est trĂšs dangereux pour la santĂ© Ă©videmment.

    5. “C’est trop difficile”

Si votre offre demande un effort de la part de votre client, il peut imaginer que cela sera trop dur pour lui.

Du coup, vous devez lui montrer que ces efforts en valent la peine et le faire imaginer sa vie future quand son problĂšme sera rĂ©glĂ©. Est-ce que cela lui aura valu quelques jours ou semaines d’effort pour y arriver ?

Vous comprenez maintenant l’importance d’identifier d’abord les barriĂšres Ă  l’achat que pourrait avoir votre client pour les contrer dĂšs que vous prĂ©sentez votre offre.

Cela vous permettra d’encaisser des revenus complĂ©mentaires beaucoup plus facilement. Et surtout, vous pourrez rendre service Ă  vos clients en les AIDANT Ă  rĂ©gler leur problĂšme.

Alors est-ce que vous avez envie de connaĂźtre ce sentiment de reconnaissance ?

C’est maintenant Ă  votre tour de passer Ă  l’action …
Et de réaliser vos premiÚres ventes !

👉 À RETENIR : Pour pouvoir encaisser des revenus complĂ©mentaires en vendant quoi que ce soit, vous devez d’abord identifier les barriĂšres Ă  l’achat de vos clients potentiels pour y rĂ©pondre dĂšs que vous prĂ©sentez votre offre.